Menu
0 Comments


Stocker sa moto l’hiver est indispensable pour en conserver le bon état de fonctionnement une fois la période des basses températures passée.

S’organiser

Hiverner sa moto suppose de prendre certaines dispositions, pour préserver non seulement l’état du moteur, mais aussi d’autres composantes essentiels de la moto. Vous l’aurez compris, on ne préparer pas l’hivernage de sa moto en 2 minutes !

Un lieu sec et fermé

Avant tout, la moto doit être garée dans un endroit sec et clos, à l’abri des aléas climatiques et des variations régulières de température pouvant l’affecter. Si vous devez la mettre dehors, couvrez-la d’une bâche pour moto, à cause du textile respirant dont il dispose, en vue d’éviter la corrosion.

stockage de la moto

Carburant

En ce qui concerne le carburant, deux options se présentent à vous. Dans un premier temps, vous avez la possibilité de faire le plein de carburant et d’y associer un produit anticorrosion, qui se mélangera à l’essence une fois que vous aurez démarré la moto pour quelques minutes. La seconde option est celle qui consiste à laisser le réservoir vide et sec.

Batterie

Débranchez ensuite la batterie en commençant par la borne négative, puis en passant à la borne positive. Faites le même exercice dans le sens contraire, lorsqu’il s’agira de charger la batterie.
De fait, il faudra charger la batterie au moins une fois par mois pendant la période au cours de laquelle la moto sera en hibernation.
Nettoyez également la batterie avant le stockage et appliquez de la graisse de contact au besoin, sur les bornes et cosses.

Et le reste ?

Pour la conservation en bon état du moteur, certains spécialistes conseillent de démonter les bougies et d’y verser un filet d’huile, puis de faire fonctionner le moteur sans les bougies. Sur ce point, les produits de nettoyage de moteur constituent aussi une option.

Faire hiberner sa moto nécessite aussi d’entretenir les chaînes comme il se doit, en les nettoyant et en veillant à ce qu’elles soient à sec avant d’y appliquer la graisse à chaîne que vous utilisez habituellement.

Pour les pneus, vous avez le choix entre les mettre sur une béquille d’atelier ou sur une béquille conventionnelle.
L’essentiel est qu’ils ne soient pas au contact du sol. Pour le carénage et les pièces métalliques, utilisez du WD40.
Si vous n’êtes pas en mesure de respecter toutes ces prescriptions, lavez votre moto et confiez-la à un concessionnaire ou à un garage proposant des services d’hivernation de moto.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.