Escale au Canada : 7 choses à faire à Toronto en moins de 48 heures !

Faire le tour de Toronto n’est pas vraiment l’affaire de 48 heures… mais qui a dit qu’il fallait le temps de votre escale à enchaîner les journaux ou à patienter dans l’hôtel le plus proche de votre aéroport ?

La course contre la montre commence, mais pas de panique. On vous a concocté un petit programme sympa pour visiter la grande métropole canadienne sans vous prendre la tête.
toronto

Le visa transit au Canada

Si vous êtes en escale au Canada, vous avez dû souscrire à un visa spécial : le visa transit. Si vous transitez par un aéroport canadien et détenez la citoyenneté d’un pays nécessitant un visa pour visiter le Canada, vous aurez besoin d’un visa de transit, même si vous êtes au pays pour moins de 48 heures.

Le visa de transit est gratuit et vous pouvez le demander en remplissant la demande de visa de visiteur (visa de résident temporaire) et en sélectionnant le visa de transit dans la liste des options du formulaire. Les citoyens américains (et franco-américains) n’ont pas besoin de visa pour visiter le Canada et n’ont donc pas à s’inquiéter d’un visa de transit.

#1 Un petit-déjeuner au Drake

Depuis son ouverture en 2004, le Drake est devenu THE hub pour les esprits créatifs de tout âge. Offrant une délicieuse cuisine maison et fortement enraciné dans la scène artistique locale, c’est l’endroit idéal pour commencer votre visite de Toronto, avec des senteurs gourmandes et des saveurs qui sentent bon le pain fait maison !

Depuis 1890, date de sa construction, le bâtiment abritant le Drake n’a rien perdu de son charme et de sa beauté. C’est maintenant un lieu typiquement « Toronto » qui inspire et encourage les créatifs à s’épanouir devant un café et des scones le matin, et à écouter de la musique locale en soirée.

#2 Une balade à Queen Street West

Des magasins excentriques, des établissements éclectiques et de curieuses bizarreries… c’est ce qui vous attend du côté de la Queen Street West. Flâner sans but précis dans les parages est une expérience à part entière. Après votre délicieux petit-déjeuner au Drake, dirigez-vous vers l’est en direction du centre-ville et émerveillez-vous devant la magnifique architecture et les personnages colorés qui composent cette partie emblématique de Toronto.

#3 Une cure artistique à l’AGO

Avec une collection permanente de près de 100 000 œuvres datant du 1er siècle à nos jours, le Musée de l’Art Gallery of Ontario (AGO), rue Dundas Ouest, est un incontournable pour les touristes pressés. Fondé en 1900 et couvrant 45 000 mètres carrés, l’AGO est le temple des aficionados du beau.

Parcourez l’une des nombreuses expositions, admirez les œuvres d’artistes résidents et faites un tour dans la bibliothèque et les archives gratuites accessibles au public. L’entrée est gratuite les mercredis soirs.

#4 Découvrez Kensington Market

Un petit creux ? Si vous commencez à avoir faim (de plats délicieux mais aussi de culture), c’est l’heure de vous diriger vers le marché de Kensington. Ce quartier multiculturel et haut en couleur a été désigné « Lieu historique national du Canada » en raison de son impact continu sur la culture de la ville.

Si vous y êtes le dernier dimanche du mois, vous profiterez  de la journée réservée aux piétons, pendant laquelle les rues sont interdites au trafic motorisé et remplies de spectacles de musique, de théâtre de rue et de jeux ouverts à tous. Tous les styles de cuisine imaginables sont disponibles, ainsi que de nombreux patios extérieurs servant des boissons par tous les temps, même neigeux.

Horseshoe Tavern

#5 Un petit concert à Horseshoe Tavern

Véritable institution culturelle à Toronto, le Horseshoe a ouvert ses portes en 1861 en tant qu’atelier de forgerons. En 1947, quand les lois sur les licences d’alcool ont été adoptées, il fut transformé en taverne d’une capacité de 87 personnes.

Aujourd’hui, 400 clients peuvent prendre place dans ce pub, devenu le lieu de musique live le plus respecté de la ville. Plusieurs groupes notables y ont fait trembler les murs, y compris les Rolling Stones, The Police, les Ramones, Talking Heads et The Tragically Hip.

#6 Partez à la découverte de High Park

La visite du plus grand parc public de Toronto est à ne rater sous aucun prétexte ! Ce paradis de verdure tentaculaire est un must pour tous ceux qui visitent la ville, même si ce n’est que pour une ou deux journées.
Avec des sentiers de randonnée, un lac magnifique, des terrains de jeux pour les plus petits, des restaurants, des aires de pique-nique et une abondance d’écureuils et de tamias, vous passerez un bel après-midi dans l’un des parcs les plus célèbres du pays.

#7 Plongez au cœur du vieux Toronto au district de la distillerie

A l’est du centre-ville, le Distillery District abrite des boutiques, des restaurants et de nombreux bâtiments classés au patrimoine canadien. Depuis la construction de la distillerie Gooderham and Worts en 1832, qui était jadis la plus grande distillerie au monde, cette région a conditionné à bien des égards le paysage artisanal de la ville.
Rénové au début des années 2000, le quartier abrite désormais chaque année les marchés de Noël de Toronto, ainsi que des représentations théâtrales et des marchés artisanaux. Venez faire un tour pour un repas, une virée shopping ou simplement pour profiter des rues pavées et de l’atmosphère unique du vieux Toronto.